logo de ASF

SOIGNER, AIDER, SOUTENIR
LES FEMMES DU MONDE ENTIER

Nous rejoindre - Adhrer Nous rejoindre - Adhrer Nous rejoindre - Adhrer
Faire un don
lien vers facebook lien vers twitter

SOIGNER, AIDER, SOUTENIR
LES FEMMES DU MONDE ENTIER

Nous rejoindre - Adhrer Nous rejoindre - Adhrer Nous rejoindre - Adhrer
Lambaréné : Renforcement de l'équipe de sages-femmes

Lambaréné : Renforcement de l'équipe de sages-femmes

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Lambaréné

Madagascar : Formation du personnel soignant

Madagascar : Formation du personnel soignant

Mission de formation des équipes de sages-femmes au Tchad

Mission de formation des équipes de sages-femmes au Tchad

Mission en République Démocratique du Congo

Mission en République Démocratique du Congo

Mission au Népal

Mission au Népal

Mission au Cambodge

Mission au Cambodge

Mission à Madagascar

Mission à Madagascar

L'unité mobile à Madagascar

L'unité mobile à Madagascar

Madagascar

Madagascar

Madagascar

Madagascar

Madagascar

Madagascar

Madagascar

Madagascar

Mutilations génitales féminines : des pratiques en net recul dans la plupart des pays africains

Mutilations génitales féminines : des pratiques en net recul dans la plupart des pays africains

« La prévalence des mutilations génitales féminines et des excisions chez les filles de moins de 14 ans a nettement diminué dans la plupart des régions d'Afrique au cours des trois dernières décennies », indique une étude britannique publiée dans le British Medical Journal (BMJ) Global Health (1). La situation est néanmoins variable selon les pays. Si la pratique « est toujours omniprésente » en Irak ou au Yémen, le recul apparaît spectaculaire en Afrique de l'Est, 71,4 % en 1995 à 8 % en 2016. Le déclin est également marqué en Afrique de l'Ouest, passant de 73,6 % en 1996 à 25,4 % en 2017. En Afrique du Nord (Soudan et Égypte seulement, dans la mesure où l'excision n'est pas pratiquée au Maghreb), la pratique a régressé de 58 % en 1990 à 14 % en 2015.    

 

La persistance de facteurs de risque

« Plusieurs facteurs sont à l'œuvre pour expliquer ce recul global », estime Isabelle Gillette Faye, sociologue et directrice du Groupe pour l'abolition des mutilations sexuelles féminines (GAMS), citant « l'éducation des filles et des garçons, l'évolution des législations dans les pays concernés, mais aussi les campagnes de sensibilisation nationale et internationale ».

Malgré ces résultats encourageants, les auteurs soulignent la persistance des facteurs de risque que sont le manque d'éducation, la pauvreté, les traditions culturelles, mais aussi la perception de l'excision comme une condition nécessaire pour le mariage. « Il faut attendre deux ou trois générations pour s'assurer que les programmes ont fait leurs preuves et que les progrès sont durables », juge Isabelle Gillette Faye.

La sociologue pointe également la possibilité, dans certains pays comme le Kenya ou l'Ouganda, d'un report de ces pratiques après l'âge de 15 ans. Les données utilisées pour l'étude portent en effet sur plus de 200 000 jeunes filles âgées de moins de 14 ans, sur la période de 1990 à 2017 dans 29 pays africains, ainsi qu'en Irak et au Yémen. Autre nuance apportée par la sociologue, « ces données sont établies sur une base déclarative. « Dans des pays où la loi interdit la pratique, comme le Sénégal, la Côte d'Ivoire ou la Guinée Conakry, on peut imaginer des sous-déclarations alors que les études ne s'accompagnent pas de vérification clinique », tempère Isabelle Gillette Faye.

 

Une « montée des intégrismes »

Les auteurs de l'étude insistent également sur la nécessité de poursuivre les efforts, notamment par le biais de campagne de prévention ciblée sur des thèmes culturels. Les résultats actuels pourraient en effet être menacés par « la montée des intégrismes », souligne la directrice du GAMS. « Une certaine lecture de l'Islam met sur le même plan l'excision et la circoncision, comme des éléments de purification », s'inquiète la sociologue. Les actions menées pour lutter contre ces phénomènes doivent ainsi répondre à une approche holistique. « À cet égard, le bon élève en Afrique est le Burkina Faso. Dès 1975, des messages de sensibilisation ont été diffusés à la radio dans les langues locales. Un numéro vert existe et peut déclencher une intervention des forces de l'ordre. En parallèle, un travail de convictions est mené auprès des leaders religieux et traditionnels. Toutes les formes de communication et de sensibilisation sont utilisées, jusqu'au théâtre », s'enthousiasme la sociologue.


(1) Pr Ngianga-Bakwin Kandala et al., « Secular trends in the prevalence of female genital mutilation/cutting among girls: a systematic analysis »

 

Dr Jacques CHOUTEAU
Biologiste Médical Veille scientifique bio-clinique
06 80 42 54 27

5 Chemin de la Croix Gorge
38120 Saint-Egrève

Mission humanitaire HAÏTI - du 14 au 26 octobre 2018

ACTIONS SANTÉ FEMMES vient, grâce à une subvention de la Ville de Nantes, d'effectuer une "Formation à la santé sexuelle et reproductive" en Haïti destinée aux enseignants, éducateurs et soignants.  Muriel MARTINEAU, Gynécologue et Christine SIMON, Formatrice conseillère conjugale, ont formé 39 personnes sur la commune des Abricots pour démarrer ce projet destiné à être élargi dans le département de la Grand'Anse.

Vidal CHEVALIER de l'AMAGA (Association des Maires de la Grand'Anse) est notre coordinateur santé sur ce projet qui est également soutenu par "le Paradis des Indiens", la Chaîne de l'Espoir et Haïti Futur.

Marie-Annick VALLEGEAS, Responsable de la logistique des missions en Haïti remercie tout particulièrement Mica et Marie BODIN du "Paradis des Indiens" pour leur aide précieuse sur le terrain ainsi que les Maires des Abricots et de Bonbon pour leur accueil.

 

Le Dr Mukwege a reçu le Prix Nobel de la Paix

Cher collègue, Cher Dr Mukwege,

 

Toi le meilleur d'entre nous, le plus combatif, le plus passionné, le plus courageux, le plus humain, le plus.. le plus... les plus affluent et nous submergent pour te dire toute notre admiration, notre respect alors que le Prix Nobel de la Paix vient de t'être decerné.

Il nous arrive de te rencontrer lors de nos missions ASF dans ton hôpital de Panzi à Bukavu et nous sommes presque étonnés de ta simplicité. Ton prestige, les prix reçus (Olof Palme, Sakarof) qui t'honorent auraient pu faire de toi un homme différent, inaccessible, un dieu pour tes patientes. Il n'en est rien. Tu es et reste, un collègue, mais quel collègue !

Merci Denis !

 

Le staff médical d'Actions Santé Femmes

 

Une intervieuw du Dr Mukwege est à décourvir, en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

Nadia MURAD a reçu le Prix Nobel de la Paix

Actions Santé Femmes se réjouit que cette femme exceptionelle par son courage et sa détermination, reçoive en même temps que le Dr Mukwege, le Prix Nobel de la Paix.

Une intervieuw de Nadia MURAD est disponible, en cliquant sur l'image ci-dessous.

3eme Colloque : Droits et Santé des femmes

 

Chères amies et amis, Chers collègues,

 

C'est avec le plus grand plaisir que notre association, Actions Santé Femmes, vous présente son 3eme Colloque "Droits et Santé des femmes", qui s'est tenu le Vendredi 21 septembre 2018, au Palais du Luxembourg.

 

Vous trouverez la retranscription vidéo de notre événement en cliquant sur l'image.

 

Toute l'équipe d'Actions Santé Femmes vous souhaite un bon visionnage !

3ème Colloque : Droits et Santé des femmes

 

Chères amies et amis, Chers collègues,

 

Actions Santé Femmes a été heureuse de vous convier à son 3ème Colloque "Droits et Santé des femmes", qui s'est tenu au Palais du Luxembourg le Vendredi 21 septembre 2018, à l'occasion de la "Journée internationale des jeunes filles". Le thème choisi cette année concerne :

la Santé des adolescentes : Les adolescentes entre deux cultures, Le corps des adolescentes et La sexualité des adolescentes.

 

Actions Santé Femmes à été heureuse de vous retrouver lors de son événement annuel !

 

Avec tous nos remerciements,

Toute l'équipe d'Actions Santé Femmes

MISSIONS : engagez-vous !

Retrouvez toutes les informations sur les missions réalisées afin de comprendre notre action sur le terrain. Vous pouvez aussi retrouver la fiche de recrutement qui présente les informations administratives pour préparer un départ.

 

J’envoie ma demande
Les missions réalisées

 

Les missions en cours 
Les missions à venir

 

 

 

ADHÉREZ À ASF : SOUTENEZ-NOUS !

 

Vous partagez les valeurs portées par les acteurs d'Actions Santé Femmes ?

Vous pouvez devenir adhérents en remplissant le bulletin d'adhésion et en versant la cotisation annuelle. Vous pourrez donc participer à la vie et à la réalisation des objectifs de l’ONG.

 

 


Adhérez à Actions Santé Femmes

 

 

 

 

 

Première édition du salon Santé pour tous

 

Le Professeur Henri-Jean Philippe (Gynécologue-Obstétricien, Secrétaire Général d'ASF, Président du Collège de chirurgie ambulatoire de l'AP-HP et Chef de service à l'Hôpital Cochin-Port Royal) et ses équipes associatives, Actions Santé Femmes et Projet Numérique en Santé, ont participé à cet évènement. Ce salon avait pour ambition de rassembler les principaux acteurs de l'écosystème de santé. A ce titre, trois représentants d'Actions Santé Femmes (Henri-Jean PHILIPPE, Noëlle BESSIERES et Sandra DOUDEAU) ont souhaité présenter cette association, valoriser les actions accomplis dans les sept pays émergeants participants (Cambodge, Népal, RDC, Tchad, Haïti, Madagascar et Gabon), tout en rencontrant des professionnels de santé souhaitant s'investir dans des missions humanitaires ou désirant les financer. Parallèlement, l'équipe de Projet Numérique en Santé, spécialisé dans l'enseignement en ligne, a réalisé une vidéo résumant les évènements ayant eu lieu lors de ce salon.

 

10 ateliers participatifs

Plus de 40 conférences, tables rondes et débats

59 exposants : GASPARD, FONDATION RAMSAY Générale de Santé, INSTITUT CERBA, MMMieux, MEDISITE.FR, E-SANTE.FR, MYLAN, BAYER, MEDELLI, LABORATOIRE ARROW, NESTLE, HARMONIE MUTUELLE, LA MUTUELLE FAMILIALE, MICROSOFT, France eHealth Tech, BIRDIE, INNOV SANTE-PASS CARE, ID VITAE, SAFE SANTE, VITAL eCODE, GIROLIFT, THE LIFE, France TERRE D'ASILE, MY LIFE CIRCLES, CARTA ROUXEL, BIOTECH DENTAL, ACUITIS, PHILIPS, LA CROIX ROUGE, SESAN, AMPLIFON, SOS OXYGENE, SUD RADIO, ADECA 75, VIDAL France, L'OMNICUISEUR VITALITE, ADERANS France, LIBHEROS, URPS MEDECINS LIBERAUX IDF, DOCADOM, MEDADOM, HYPNOS, RESILIENT INNOVATION, MEDI 7, REENBOW, HOMECARERS, INVIE-E-TONOMY, I-SHARE / UVSQ, LE RIRE SOLEIL, SIK & LOKI, ETABLISSEMENT FRANCAISE DU SANG, FFAAIR, PREVENTION CECITE LIONS, LIONS ALZHEIMER, MEDICO LIONS CLUBS DE France, L.I.D.E.R DIABETE, CALMEDICA, MERSENS et LYMPHA PRESS.

ACTUALITÉS

La Lettre N°5


La Lettre Juin 2017

Chères amies, chers amis, Avec l’aide de tous nos bénévoles, nos missions sont portées avec beaucoup de conviction et d’humilité et nous encouragent à poursuivre nos actions de soutien aux femmes en difficulté à travers le monde. Toutes nos missions ont le même objectif : Améliorer la santé des femmes et leurs conditions de vie ainsi que celles de leurs enfants. En allant à la rencontre des ces femmes, nous créons avec elles des liens humains qui les poussent à prendre soin d’elles mêmes, et à réaliser que des changements sont possibles. Ce sont ces actions qui nous motivent alors à renforcer notre engagement auprès d’elles. Nos années d’expériences sont un gage de capacité à mener à bien nos missions, et à démontrer nos déterminations à les assurer dans le temps et dans la durée. C’est un grand encouragement pour Actions Santé Femmes qui continue son expansion, grâce à votre soutien ! Votre adhésion à ASF sera notre encouragement. Avec nos remerciements, Toute l’Equipe d’ASF.

LIRE LA SUITE


VOIR PLUS D'ACTUALITÉS

NOS MISSIONS

SANTÉ

A travers ses missions ASF agit pour améliorer la santé des femmes en souffrance dans le monde.
Du fait des compétences spécifiques de ses membres, ASF intervient auprès de toutes les femmes tant dans le cadre de la prévention des risques que dans celui de la réparation des traumatismes.
Agir pour que toutes les femmes aient un accès à la santé est une priorité.

FORMATION

Pour assurer la pérennité des actions de santé entreprises dans les pays en difficulté, ASF privilégie la formation les personnels de santé du pays.
En lien avec les autorités locales, pour favoriser le développement des capacités professionnelles du pays, ASF favorise la formation par compagnonnage et soutient la réorganisation et la réhabilitation des infrastructures.

EDUCATION

Eduquer, c'est donner les moyens aux populations de maitriser leur santé. L'Education est le meilleur moyen pour la prévention et pour préparer l'avenir.
Pour diminuer la mortalité maternelle et infantile et aider les femmes et leur entourage, ASF intervient plus particulièrement auprès des couples et des jeunes dans les domaines de la santé reproductive et de la vie sexuelle.