logo de ASF

SOIGNER, AIDER, SOUTENIR
LES FEMMES DU MONDE ENTIER

Colloque international Biomédicalisation de l'accouchement

 

 

 

 

 

 

Retour sur le colloque du 09 Octobre au Palais du Luxembourg

Belle réussite que  ce second colloque organisé au Palais du Luxembourg le 9 octobre 2017 par « Actions Sante Femmes » grâce à l’opiniâtreté de son secrétaire général le Pr Henri Jean Philippe: Plus de deux cents participants en majorité des soignantes, impliquées dans la prise charge de la douleur « ici et la bas ». Toutes les interventions furent de grande qualité et notamment la conférence inaugurale  du Pr Sadek Beloucif sur la prise en charge de la douleur, « un droit humain ». Si il est possible d’appliquer ce droit, avec plus ou moins de pertinence dans nos sociétés, il faut bien reconnaître que son application dans les pays émergents reste encore du domaine du souhaitable, Il  y a d’autres urgences ne serait ce que l’urgence de répondre à d’autres droits, notamment celui de la sante ou le droit à rester en vie quand on la donne !

L’intervention de Dominique Sawane , titulaire d’une chaire à l’Unesco, sur  « Ce qu’avoir mal veut dire chez les Batammariba  du Togo » a réjoui l’auditoire. Une autre façon de prendre en charge le célèbre «  Sois sage ô ma douleur et tiens toi plus tranquille ».  Il est à noter, ce qui n’est pas commun, que les échanges entre  la salle et les orateurs furent très riches, chacun tenant à apporter son expérience ou ses difficultés à appliquer ce droit aussi bien « ici que là bas » et notamment l’auteur de ses lignes soulignant à l’adresse du Pr Béloucif la nécessaire distinction entre douleur aigue et douleur chronique, cette dernière étant loin d’être une priorité dans les pays émergents. D’abord ne pas mourir !

Dr André Benbassa 

 

 

 

 

 

25 millions d’avortements non sécurisés sont pratiqués dans le monde chaque année

 

 

Selon l’OMS, 25 millions d’avortements non sécurisés ont été réalisés dans le monde entre 2010 et 2014.

Il est essentiel de rappeler que les avortements représentent  plus 25%  de la mortalité maternelle à l’échelle mondialeLa majeure partie de ces avortements et les morts qui en résultent sont localisés dans les pays en développement et principalement en Afrique Subsaharienne et en Asie du Sud.

Ces chiffres sont le résultat de l’action conjuguée de facteurs dont, entre autres, un mauvais accès aux services de santé.  

C’est pour cela qu’Actions Santé Femmes continue à se battre pour faire avancer l’éducation et l’accès à des soins gynécologiques et obstétricaux de meilleure qualité pour les femmes dans ces pays. Il est impératif que nous continuions la lutte pour le repli de la mortalité maternelle partout dans le monde pour atteindre les objectifs du développement durable (taux de mortalité maternelle inférieure à 70 pour 10 000 naissances vivantes).


Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’article sur le site de l’OMS : http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2017/unsafe-abortions-worldwide/fr/

 

2ème colloque Droits des femmes et santé des femmes

La Lettre Juin 2017

Chères amies, chers amis, Avec l’aide de tous nos bénévoles, nos missions sont portées avec beaucoup de conviction et d’humilité et nous encouragent à poursuivre nos actions de soutien aux femmes en difficulté à travers le monde. Toutes nos missions ont le même objectif : Améliorer la santé des femmes et leurs conditions de vie ainsi que celles de leurs enfants. En allant à la rencontre des ces femmes, nous créons avec elles des liens humains qui les poussent à prendre soin d’elles mêmes, et à réaliser que des changements sont possibles. Ce sont ces actions qui nous motivent alors à renforcer notre engagement auprès d’elles. Nos années d’expériences sont un gage de capacité à mener à bien nos missions, et à démontrer nos déterminations à les assurer dans le temps et dans la durée. C’est un grand encouragement pour Actions Santé Femmes qui continue son expansion, grâce à votre soutien ! Votre adhésion à ASF sera notre encouragement. Avec nos remerciements, Toute l’Equipe d’ASF.

LIRE LA SUITE


REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Bientôt devrait sortir en salle "L'homme qui répare les femmes" film de T. Michel et C. Braeckman, consacré au Dr Denis Mukwege. Plusieurs membres d'ASF, notre ONG, sont déjà allés en mission à Panzi pour aider D. Mukwege dans son entreprise de formation théorique et pratique des jeunes médecins congolais. Nous devons y retourner en mission au 1er trimestre 2016.

LIRE LA SUITE


VOIR PLUS D'ACTUALITÉS