logo de ASF

SOIGNER, AIDER, SOUTENIR
LES FEMMES DU MONDE ENTIER

ACTIONS SANTÉ FEMMES AU VIETNAM

Actions Santé Femmes, avec ses médecins et sages-femmes, est partenaire en 2019 de l'IRD et de l'UNFPA dans un programme multicentrique visant à identifier les facteurs amenant à privilégier l'accouchement par césarienne dont le taux est particulièrement élevé dans ce pays mais aussi en Asie et en Afrique sub saharienne, Burkina Faso, Mali, et Bénin. Quels sont les facteurs individuels, interindividuels, communautaires et collectifs qui pourraient expliquer ces taux si élevés ? Telles sont les questions auxquelles cette grande étude épidémiologique tentera de répondre avec, ici au Viet Nam, le soutien du Département de la Santé mère enfant du Ministère de la Santé, la faculté de Médecine à Hô Chi Minh-ville, l'hôpital national de gynécologie-obstétrique d'Hanoi, l'hôpital Hung Vuong et la collaboration de l'IPSS de l'Université Nationale d'Economie.

 

PROGRAMME DE RECHERCHE

Innovations en matière de médicalisation des accouchements dans les pays du Sud (INNOMED)

Coordinateur d'ASF pour le Viêt Nam : To Van Trung

Action Santé Femmes, dans le cadre de sa coopération avec l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement), participe à un programme de recherche-action au Vietnam en collaboration avec le Ministère vietnamien de la Santé et l'UNFPA.
En effet, il a été constaté une augmentation importante du nombre de césariennes au Vietnam (de 9,9% en 2002 à 27,5% en 2014) résultant de nombreux facteurs, médicaux ou non, pouvant avoir des conséquences négatives sur la santé des mères et des enfants.
L'objectif de ce programme est de sensibiliser les obstétriciens et les sages-femmes à cette augmentation et d'évaluer la pratique des césariennes dans ce pays en utilisant la classification de Robson et en procédant à un audit des indications de césariennes réalisées entre le 1er janvier et le 31 mars 2019.
Participent à cette étude, six maternités de différentes régions du Vietnam, aussi bien publiques que privées, sélectionnées par le Ministère de la santé.
Pour mettre en place ce programme, le Docteur Alexandre Dumont, directeur de recherches à l'IRD et son équipe, le Docteur Pascale Faggianelli, gynécologue-obstétricien, le Docteur To Van Trung, gynécologue-obstétricien et Joëlle Hutinet, sage-femme enseignante à l'Université de Lorraine, membres d ASF, se sont rendus à l'Hôpital Huong Vuong de Ho Chi Minh en avril 2019 pour assurer la formation des professionnels de santé à la classification de Robson et à l'audit clinique.
Le Professeur Trang et le Docteur Mac Quoc Nhu Hung de l'Hôpital Huong Vuong organisaient la veille de notre formation une conférence d'obstétrique et nous ont conviés à des présentations. Ce fût l'occasion pour Joëlle Hutinet d'ASF de présenter l'évolution du rôle des sages-femmes en France, en particulier dans la promotion de l'accouchement physiologique avec l'expérimentation des maisons de naissances.